Hollande convaincu que les photos de «Voici» ont été prises de l'intérieur

le
3
Hollande convaincu que les photos de «Voici» ont été prises de l'intérieur
Hollande convaincu que les photos de «Voici» ont été prises de l'intérieur

Les photos de lui casqué, à scooter, publiées le 10 janvier dans « Closer » l'avaient rendu furieux. Une atteinte intolérable à sa vie privée, jugeait-il alors. Et surtout le début de gros soucis avec Valérie Trierweiler.

Dix mois plus tard, le président de la République a pris cette fois avec une certaine philosophie les clichés parus dans « Voici », où on le voit, lui et sa nouvelle compagne, Julie Gayet, attablés devant le parc de l'Elysée (lire encadré). Et pourtant un problème de sécurité évident se pose, selon tous les spécialistes. Si les photos ont été faites de l'extérieur par un paparazzi en planque -- comme l'affirme une des responsables de « Voici » --, qu'est-ce qui empêcherait un tireur armé d'un fusil à lunettes de se placer au même endroit ? « Rien du tout. On sait que le risque zéro n'existe pas. Mais il va sûrement y avoir des investigations discrètes pour connaître les dessous de cette affaire », estime Jean-Pierre Diot, vice-président de la Fédération française de protection rapprochée et ex-membre du SPHP (le service de protection des hautes personnalités).

Un tête-à-tête sur la terrasse du palais

Elles n'auront pas la même charge politique que celles publiées par le magazine « Closer » en janvier dernier. Mais les trois photos parues hier dans l'hebdomadaire « Voici » feront tout de même date. Elles montrent en effet pour la première fois François Hollande et Julie Gayet en tête-à-tête dans l'enceinte de l'Elysée. Sur ces photos prises, d'après le magazine, courant octobre, on les voit assis à une table « sur la terrasse des appartements présidentiels ». L'actrice, dont on devine les traits, apparaît de dos ou de trois quarts, faisant face au chef de l'Etat. D'où les clichés ont-ils été pris ? Selon la rédactrice en chef de l'hebdomadaire « Voici » « les photos n'ont pas été prises de l'intérieur de l'Elysée [...]. Ça fait partie des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dumont47 le vendredi 28 nov 2014 à 14:51

    De l'intérieur de l'extérieur mon bon François j'en ai strictement rien à cirer.Comment peut on encore s'intéresser a ce point à ce blaireau

  • M940878 le samedi 22 nov 2014 à 10:35

    recevoir ses maîtresses sur son lieu de travail ! dans le privé c'est un motif de licenciement immédiat

  • M8129092 le samedi 22 nov 2014 à 09:13

    bof c'est encore un coup pour contrer TRIERWEILER à l'étranger