Hollande conserve une large avance

le
0
Le candidat socialiste recueille entre 54 et 54,5% des suffrages au second tour de la présidentielle dans les trois derniers sondages publiés.

Nicolas Sarkozy parviendra-t-il à inverser la tendance sondagière qui le donne perdant au second tour? Les résultats des dernières études parues entre jeudi soir et vendredi matin sont contradictoires. Si elles s'accordent sur les scores des deux candidats en attribuant entre 54 et 55% des intentions de vote à François Hollande contre 45 à 46% à son rival, les dynamiques électorales sont en revanche parfaitement opposées.

Pour l'institut CSA, Nicolas Sarkozy aurait en effet réduit de 4 points l'écart depuis le 22 avril (de 56-44 à 54-46), grignotant des voix au centre (36% des voix de Bayrou, +11) et stabilisant le report de voix des électeurs de Marine Le Pen (53%, +1). Cette évolution serait une «traduction immédiate du regain de visibilité» du président sortant depuis le 22 avril, écrivent les analystes. Le rolling Ifop mesure, lui, une réduction d'un point seulement, à 54,5/44,5, contre 55/45 ces derniers jours.

Sarkozy perdrait 10% de l'électorat frontiste...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant