Hollande conforté par le premier tour

le
0
Le président de la République a laissé réagir le premier ministre, réélu dimanche. Jean-Marc Ayrault a appelé à la «mobilisation».

Le slogan était simple: donner une majorité au président. L'enjeu des élections législatives, prolongement de l'élection présidentielle, est évidemment majeur pour François Hollande. De la majorité qu'il obtiendra ou pas dimanche prochain, à l'occasion du second tour des élections législatives, dépend son action pour les cinq ans à venir. Mais dimanche, le chef de l'État n'en a rien laissé paraître, se refusant à tout commentaire. «Je n'ai pas à être acteur de la campagne. Je ne peux pas l'être», confiait-il à Tulle, quelques instants après avoir voté.

En fin de journée, dimanche, il est rentré en voiture à l'Élysée, où il a pris connaissance des résultats. Officiellement, on ne communiquait pas sur le sujet. Hollande a tenu à rester à distance de la bataille électorale. Mais, il le reconnaît, «c'est très difficile à mener, une campagne législative, après une campagne présidentielle. C'est une séquence où l'on a des taux d'abstention élevé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant