Hollande confirme son objectif d'inverser la courbe du chômage

le
11
FRANÇOIS HOLLANDE CONFIRME SON OBJECTIF D'INVERSER LA COURBE DU CHÔMAGE
FRANÇOIS HOLLANDE CONFIRME SON OBJECTIF D'INVERSER LA COURBE DU CHÔMAGE

BRUXELLES (Reuters) - François Hollande a confirmé jeudi soir son objectif d'inversion de la courbe du chômage en cette fin d'année malgré les prévisions de l'institut national de la statistique, l'Insee, qui table sur une stabilisation du taux à 11% de la population active au premier semestre 2014.

Lors d'une conférence de presse tardive, en marge du Conseil européen de Bruxelles, le président français a admis qu'une croissance de 0,9% du PIB de la France en 2014, jugée plausible par l'Insee, ne suffirait pas à elle seule à faire baisser le chômage, compte tenu d'une augmentation de la population active de près de 130.000 personnes.

Mais il a de nouveau estimé que les emplois aidés et autres contrats d'avenir ou de génération, ainsi que la montée en puissance du crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) permettrait l'inversion durable de la courbe.

"Je confirme, même si la note de l'Insee parle d'une stabilité, que tout est fait pour que l'inversion de la courbe du chômage puisse être réalisée", a-t-il ajouté.

François Hollande a cependant souligné que pour être "durable", cette inversion supposait aussi la poursuite d'une "politique volontariste en 2014", ainsi qu'une "politique structurelle pour alléger le coût du travail et améliorer la formation professionnelle".

Emmanuel Jarry, édité par Bertrand Boucey

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1693744 le vendredi 20 déc 2013 à 11:01

    mode d'emploi socialiste pour inverser la courbe : il suffit de faire tourner la feuille de papier de 180 degrés et voila c'est fait

  • M5003824 le vendredi 20 déc 2013 à 10:03

    J'ai mal à "MA FRANCE", et ce n'est pas celle de hollande, celle des assistés, des sous développés, des A--. c'est une FRANCE ou les mots EGALITE FRATERNITE avaient un sens et ou la LIBERTE n'était un lointain souvenir comme aujourd'hui. hollande, vous êtes un tout petit monsieur ...mais un grand responsable.

  • boudet le vendredi 20 déc 2013 à 10:01

    En 11 jours, il va tout nous retourner. Père Noel, si tu pouvais le faire retourner chez lui !!!

  • RVM21 le vendredi 20 déc 2013 à 09:53

    même en créant des centaines de milliers d'emplois fictifs payés avec nos impots le nabo.t grotesqu.e le nombre de chomeurs augmentera encore en 2014; voilà le résultat quand on méprise les entreprises et leurs dirigeants

  • M6352397 le vendredi 20 déc 2013 à 09:40

    Sommes-nous des veaux M.Hollande ? Je suppose qu'à vos yeux nous le sommes; être président de la république ne consiste pas à mépriser vos concitoyens en leur occultant la sombre réalité que vos erreurs,votre diagnostic de la situation économique du pays et vos prises de décision inefficaces vont conduire la France droit dans le mur; vous vous êtes engagé à inverser la courbe du chômage en fin 2013, nous y sommes et outre le trucage et l'enfumage des chiffres nous allons plonger dans le ravin.L

  • M898407 le vendredi 20 déc 2013 à 09:30

    Quel triste sire ce "président" de pacotille ! Aucune envergure, aucune autorité et un manque criant de compétence dans de trop nombreux domaines...

  • bignou56 le vendredi 20 déc 2013 à 09:28

    C'est fou comme il aime jouer à l'autiste.Il est vraiment dans sa bulle ou alors il fait du déni d'incompétence et d'ignorance !

  • dsta le vendredi 20 déc 2013 à 09:20

    Continue a embaucher des "emplois d'avenir" (tu sais, ceux ou il n'y a pas de boulot!) et tu vas y parvenir! Mais Hollandouille , ce n'est pas de ces faux emplois, dont la France à besoin...mon povre!!!

  • M9035148 le vendredi 20 déc 2013 à 08:57

    On veut Merkel comme présidente, pas cet incompétent....

  • lorant21 le vendredi 20 déc 2013 à 08:49

    Mais si, en embauchant des fonctionnaires inutiles et en creusant les déficits jusqu'à la catastrophe finale, F.Hollande peut tenir son pari inutile.