Hollande confirme l'entrée de quatre figures de la Résistance au Panthéon

le
0
Hollande confirme l'entrée de quatre figures de la Résistance au Panthéon
Hollande confirme l'entrée de quatre figures de la Résistance au Panthéon

Dans une cérémonie solennelle au Mont-Valérien ( Hauts-de-seine) François Hollande a confirmé ce vendredi le transfert de Germaine Tillion, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Pierre Brossolette et Jean Zay au Panthéon en 2015, quatre figures illustres de la Résistance.

Il s'agit de «deux femmes et de deux hommes qui ont incarné les valeurs de la France quand elle était à terre», a expliqué le chef de l'Etat, lors d'un hommage aux héros de la Résistance, 70 ans jour pour jour après que 22 membres du Groupe Manouchian furent fusillés par les Nazis.

«J'ai voulu que ce soit l'esprit de Résistance qui puisse être salué» par le choix de ces quatre personnalités qui seront «autant d'exemples pour la Nation», a souligné François Hollande, en précisant que cette entrée au Panthéon se ferait le 27 mai 2015, «lors de la journée nationale de la Résistance».

Ces quatre figures «ont permis par leur courage ou leur génie à la France d'être la France», et même «au-delà de la France», a insisté le président, s'adressant «à tous les peuples qui se battent encore aujourd'hui pour leur liberté». François Hollande a choisi deux femmes aussi «pour rappeler la contribution de toutes celles, anonymes le plus souvent, qui ont fait partie de l'armée des ombres».

Germaine Tillion (1907 - 2008) est une pionnière de l'ethnologie qu'elle pratiqua en Algérie dès les années 1930. Héroïne de la Résistance, elle était aussi l'une des cinq Françaises grand-croix de la Légion d'honneur. Elle avait été déportée à Ravensbruck en 1943, rapportant de cette épreuve un témoignage singulier, une «opérette-revue», «le Verfügbar aux enfers», présentée au Théâtre du Châtelet en juin 2007 à l'occasion de ses 100 ans.

Sa nièce, Emilie Sabeau-Jouannet s'est d'ores et déjà réjouie de cette entrée au Panthéon : «C'est une grande émotion quand on a eu la confirmation. Vous savez que c'est la troisième femme ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant