Hollande compte ses troupes à La Rochelle

le
0
Martine Aubry assure que l'université d'été du PS n'est pas le lieu pour «montrer ses muscles».

De nos envoyés spéciaux à La Rochelle

Les socialistes s'observent. Vendredi à La Rochelle, chaque candidat à la primaire a compté ses forces en vue du vote du 9 octobre. Dans la matinée, Martine Aubry a réuni les «volontaires» de sa campagne. Près de 600 personnes qui forment un réseau sur toute la France. Le soir, Ségolène Royal a rassemblé les militants de son association Désirs d'avenir qui l'ont ovationnée. Mais c'est François Hollande, le favori de la compétition, qui s'est démarqué en mettant en scène une démonstration de force. Pendant ce temps là, Martine Aubry recevait la presse pour un échange informel où elle l'a assuré: «La Rochelle n'est pas le moment de montrer ses muscles».

Son rival ne l'aura pas écoutée. À une centaine de mètres à peine de Martine Aubry, dans la salle de l'Oratoire archicomble, François Hollande s'en est longuement pris à Nicolas Sarkozy devant plusieurs centaines de ses partisans, dont un bon nombre débordait dan...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant