Hollande change de discours vis-à-vis des entreprises

le
3
Visitant un centre de recherche de Valeo, le président a exprimé sa «confiance» et son «soutien».

Changement de ton au sommet de l'État. L'objectif est dorénavant de calmer le jeu avec les entreprises. Après Jean-Marc Ayrault, qui avait eu mardi un échange «constructif» avec le patron de PSA, Philippe Varin, François Hollande a joué à son tour l'apaisement, en visitant vendredi matin le centre de recherche de Valeo de La Verrière, dans les Yvelines. Alors que les plans sociaux se multiplient, le chef de l'État s'est montré louangeur et bienveillant à l'égard des entreprises qui, depuis plusieurs semaines, sont étrillées par le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, également du déplacement.

François Hollande, qui avait dénoncé le 14 Juillet «le mensonge» de PSA, a donc changé de ton, redoutant ce qu'un conseiller de Montebourg appelle «l'atterrissage». «Dans un moment difficile pour l'économie française, où il est demandé beaucoup aux entreprises, nous devons leur apporter notre confiance, notre soutien et saluer tous ceux qui contribue

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • derastea le samedi 28 juil 2012 à 10:18

    Et dire que l'on a confié pour 5 longue année a ce pantin de NIEDERHOLLANDE la gestion du pays. Mensonge, détournement de la parole public, anarque tout y est. En d'autres temps, cela aurait été un linchage. Aujourdh'hui avec une presse de complésance, rien de tout cela. Triste époque

  • M4189758 le samedi 28 juil 2012 à 07:50

    JPi - François de Hollande atterrit et revient sur terre, en France. Et oui ! Sans les entreprises qui offrent les vrais emplois aux français l’état n’est RIEN. Alors qu’il arrête de diviser la France et les Français. Tous devront payer (par l’impôt) les dépenses de l’état aujourd’hui PS. Payer ! C’est maintenant puisqu’ils refusent, gauche et droite confondues, de réduire leurs dépenses qui dépassent nos moyens.

  • janaliz le samedi 28 juil 2012 à 05:47

    Pauvre France. Les gui.gnols sont au pouvoir. Il foutent le feu. Quand ils ont compris qu'ils vont bruler avec ils appellent les pompiers. Trop tard le feu couve.