Hollande candidat en 2017 : «Je prendrai ma décision à la fin de l'année»

le , mis à jour à 22:11
0
Hollande candidat en 2017 : «Je prendrai ma décision à la fin de l'année»
Hollande candidat en 2017 : «Je prendrai ma décision à la fin de l'année»

François Hollande a fait face ce jeudi soir à trois journalistes (David Pujadas, Léa Salamé et Karim Rissouli) et quatre Français sur France 2. Baptisée «Dialogues citoyens», l'émission, délocalisée au musée de l'Homme, a vu le président de la République répondre aux questions d'une chef d'entreprise, d'une mère d'un djihadiste parti en Syrie, d'un étudiant en école de commerce et blogueur de gauche et d'un conducteur d'autocar, électeur du FN.

Au comble de l'impopularité, François Hollande a essayé de tout faire pour convaincre. Une enquête Odoxa pour notre journal montrait que 71% des Français disaient se désintéresser de son intervention ce soir à la télévision.

>> Revivez minute par minute l'intervention de François Hollande dans «Dialogues citoyens» :

22h3. L'émission s'est terminée sur une nouvelle passe d'armes entre Léa Salamé et François Hollande. «Vous êtes indifférent, est-ce vrai que tout glisse sur vous ?» interroge la journaliste. «Je ne suis pas indifférent, jamais, rétorque le président. Comment pourrais-je être indifférent au malheur ? Etre président, c'est vivre tout le temps avec la tragédie.»

22 heures. «Macron est à sa tâche», répond Hollande à propos de son ministre de l'Economie. «Il a été mon conseiller», rappelle le chef de l'Etat. «Il est dans l'équipe, il est sous mon autorité. C'est une question de loyauté politique et personnelle.»

21h58. Candidat en 2017 ? «Je prendrai ma décision à la fin de l'année», avoue Hollande.

21h57. Le temps des regrets ? L'émission touche à sa fin et Hollande est invité à dire s'il aurait fait autrement. «Si c'était à refaire, j'aurais fait une concertation supplémentaire sur la loi El Khomri. Parfois je me dis aussi que j'aurais dû alerter davantage sur la situation du pays à ma prise de fonction.»

21h55. «Le suffrage universel ne suffit plus», concède Hollande. «Vous devez participer ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant