Hollande : «Ça va être dur mais on va s'en sortir»

le
2
Le chef de l'État a averti vendredi les Français : la croissance sera quasi nulle au premier semestre et le chômage va continuer d'augmenter.

Apaiser, rassembler. François Hollande, qui était l'invité d'Europe 1 vendredi matin, s'est une nouvelle fois affiché comme le «président de tous les Français» prenant le contre-pied de son prédécesseur à l'Élysée, qui aimait cliver. «Je veux faire réussir toute la France, a-t-il lancé. Nous avons besoin des couches populaires, ceux qui font des efforts, qui se lèvent le matin et se mettent au travail. Mais nous avons besoin aussi des entrepreneurs, de tous les talents. Je ne veux pas opposer les uns aux autres. Ma responsabilité, c'est d'apaiser, rassembler, réunir. (...) Je dois montrer que la France sera grande si elle est pacifiée.»

Interrogé sur ces grandes fortunes qui quittent la France pour fuir la pression fiscale, le chef de l'État en a appelé au civisme: «Si on aime la France, on doit la servir.» Il ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le vendredi 21 déc 2012 à 11:39

    Bonne analyse M344...Il faut faire les réformes nécessaires, C à dire, DEGRAISSER LE MAMMOUTH de la fonction publique et de nos élus "politicards mafieux" !!!...

  • M3442903 le vendredi 21 déc 2012 à 11:34

    Je ne jugerai personne, mais les français ont voté pour une politique et un parti décevant, et bien maintenant qu'ils en assument les conséquences, voila pourquoi les riches partent ,ils ne resteras que les classes moyennes et les pauvres pour réduire les dettes, vous n'avez pas fini d'en chier, dites merci aux soscios.