Hollande-Aubry, un débat feutré malgré des tensions

le
0
VIDÉOS - Lors d'un débat ennuyeux, la maire de Lille et le député de Corrèze se sont accrochés sur la réduction des déficits, l'embauche de profs ou encore la manière de représenter la gauche en 2012, Aubry opposant son concept de «gauche dure» à celui de «gauche solide» prôné par Hollande.

DÉBUT DE L'ÉMISSION

20h43 : Les deux finalistes de la primaire socialiste, Martine Aubry et François Hollande, arrivent sur le plateau de de l'émission spéciale «Des paroles et des actes», sur France 2, pour leur ultime confrontation avant le second tour, dimanche prochain.

C'est Martine Aubry qui prend la parole en premier. Sur ses relations personnelles avec le député de Corrèze, elle affirme qu'ils ont toujours eu des «relations amicales et franches». François Hollande explique connaître Martine depuis longtemps. «Nous avons toujours veillé à avoir du respect, et je l'aurai ce soir», souligne-t-il, précisant «avoir de l'amitié pour elle».

Questionnée sur une nomination éventuelle de François Hollande comme premier ministre si elle était désignée dimanche et victorieuse en mai 2012, Martine Aubry estime qu'elle voudrait un chef de gouvernement «plus jeune» qu'elle. Pour François Hollande, ce choix «sortira de l'élection présidentielle elle-

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant