Hollande au Mémorial de la Shoah : «La République française n'oubliera pas»

le
0
Hollande au Mémorial de la Shoah : «La République française n'oubliera pas»
Hollande au Mémorial de la Shoah : «La République française n'oubliera pas»

70 ans après la libération du camp d'Auschwitz, François Hollande était ce mardi matin au Mémorial de la Shoah, à Paris. Le président de la République a lancé un appel au souvenir et à la lutte contre l'antisémitisme. La France «n'oubliera jamais» les victimes de la Shoah, a-t-il promis lors de son allocution, rendant hommage aux 76000 juifs de France déportés sous le régime de Vichy.

«Je sais ce qui vous tourmente : qui parlera quand vous ne serez plus là ? Je vous fais cette promesse : la République française n'oubliera jamais», a commencé le président français, s'adressant aux survivants de la déportation et évoquant le «plus grand crime jamais commis contre l'humanité», «perpétré ici, en terre d'Europe».

Cette journée d'hommage intervient trois semaines environ après les attentats de Paris, dont une prise d'otage sanglante dans un supermarché casher de la capitale et alors que le Conseil représentatif des institutions juives de France a annoncé mardi que le nombre d'actes antisémites avait doublé en France en 2014 par rapport à 2013.

«La France protégera tous ses enfants»

«Comment après la Shoah, après cette ignominie qui poussa la haine raciste jusqu'à l'extermination de ses semblables, comment l'antisémitisme peut-il resurgir ? Bien avant avant la Shoah, Charles Péguy écrivait : "Depuis 50 ans, les juifs vivent empêtrés dans la douleur". Ils vivent encore dans la douleur aujourd'hui». Et d'évoquer ces Français de confession juive qui s'en vont : «J'entends l'appel de ceux qui me demandent quand cela finira. Il y a trois semaines, quatre hommes sont morts pour les mêmes motifs que lors du Vel d'Hiv, que l'attentat de la rue Copernic, que les enfants de l'école Ozar Hatorah. Parce qu'ils étaient juifs».

Devant la montée des actes antisémites, une «réalité insupportable», le chef de l'Etat a lancé : «Vous, Français de confession juive, la France est votre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant