Hollande au Mali trois semaines après le début de l'intervention

le
0
FRANÇOIS HOLLANDE AU MALI
FRANÇOIS HOLLANDE AU MALI

PARIS (Reuters) - François Hollande est arrivé samedi au Mali pour une visite de quelques heures trois semaines après le début de l'opération Serval menée conjointement par les forces maliennes et françaises contre les rebelles islamistes armés du nord du pays.

Le président français est arrivé en milieu de matinée à Tombouctou, une ville du Nord récemment reprise aux groupes islamistes par les forces françaises et maliennes, avec le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian et le ministre chargé du Développement Pascal Canfin.

Il a été accueilli à son arrivée au Mali par son homologue malien, le président par intérim Dioncounda Traoré.

Au cours de cette visite éclair, François Hollande devrait saluer les troupes françaises et encourager l'ouverture d'un dialogue politique entre Maliens.

Trois semaines après le début de l'opération Serval, le gouvernement français estime que l'intervention a "réussi" mais une nouvelle phase s'ouvre avec la recherche de djihadistes qui ont opéré un repli tactique dans les zones désertiques.

Les forces françaises et maliennes ont repris ces derniers jours les villes de Gao et Tombouctou, assurant le contrôle de l'ensemble de la boucle du Niger. L'armée française a également pris le contrôle de l'aéroport de la ville de Kidal dans la nuit de mardi à mercredi et remis en état l'aéroport de Tombouctou.

L'opération Serval mobilise 4.600 soldats français, dont 3.500 sur le sol malien. Ils sont secondés par un dispositif aérien comprenant des avions de chasse et des hélicoptères.

Marine Pennetier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant