Hollande au chevet de la mer Méditerranée polluée

le
0
Pour François Hollande, il y a urgence à faire converger toutes les actions lancées en faveur du nettoyage de la Méditerranée.
Pour François Hollande, il y a urgence à faire converger toutes les actions lancées en faveur du nettoyage de la Méditerranée.

Bon appétit aux vacanciers qui iront faire trempette en Méditerranée l'été prochain ! Notre vieille Mare Nostrum est "l'un des lieux les plus sensibles du réchauffement climatique", comme l'a souligné François Hollande à Marseille, en ouverture du forum Méditerranée sur le climat. Le chef de l'État a indiqué qu'il souhaitait que l'Europe du Nord, et en particulier l'Allemagne, se préoccupe aussi d'assainir cette zone maritime. L'Europe consacrerait d'ores et déjà 5,2 milliards d'euros à sa dépollution dans le cadre du programme Horizon 2020.

François Hollande a également mis l'accent sur la dispersion des forces dans la lutte contre les fléaux maritimes. Outre le programme Horizon 2020, la Méditerranée est également prise en charge par le Plan Bleu, la réunion du dialogue 5 + 5 (coprésidée actuellement par la France et le Maroc) et l'Union pour la Meditterranée, sans compter "les initiatives sectorielles", a rappelé Hollande, qui souhaite que tout le monde converge. Un voeu pieux à ce stade. Il y a toutefois urgence à nettoyer cette petite mer dont l'état sanitaire fait froid dans le dos.

En trente ans, les eaux côtières se sont réchauffées d'environ 1 degré. Dans cette soupe de plus en plus saumâtre, on relève ainsi 250 milliards de déchets micro-plastiques qui fixent les polluants persistants et les transmettent à la chaîne alimentaire par l'intermédiaire du phytoplancton. Selon le programme...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant