Hollande appelle à résister à l'euphorie

le
0
Le candidat incite les socialistes à la prudence, en mettant en garde contre la «démobilisation». Avec une vidéo BFMTV

François Hollande a gagné le débat. C'est lui qui le dit. Jeudi à Toulouse pour son dernier meeting de campagne, là où François Mitterrand avait coutume d'achever les siennes, le candidat socialiste est revenu sur sa confrontation avec Nicolas Sarkozy devant plusieurs dizaines de milliers de personnes. «Ah ce débat..., a-t-il commencé avec gourmandise. J'espère qu'il vous a plu. Le candidat sortant fondait sur lui tant d'espoirs. Vous connaissez ses qualités de modestie, de retenue, de réserve. Il avait proclamé qu'il ne ferait en définitive qu'une bouchée de ce débat. J'ai peur qu'il soit resté sur sa faim.»

Sur la place du Capitole, équipée pour l'occasion de deux écrans géants, la foule rigole et l'acclame. François Hollande poursuit en assurant qu'il avait décidé «de lui dire bien en face ce que vous aviez sur le c½ur depuis tant d'années. Après tant d'irrespect, d'injustice, d'incohérence, j'étais votre porte-parole». Mais il prévient immü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant