Hollande annonce un plan d'investissements sur 10 ans

le
11
Hollande annonce un plan d'investissements sur 10 ans
Hollande annonce un plan d'investissements sur 10 ans

Un an déjà. C'est l'heure du premier bilan, très mitigé, et l'occasion pour François Hollande, au plus bas dans les sondages et toujours critiqué à droite comme à gauche, d'écrire un nouveau chapitre de son quinquennat. Pour cela, le chef de l'Etat a réuni ce lundi matin Jean-Marc Ayrault et tous ses ministres en séminaire à l'Elysée pour discuter «bilan et perspectives». Il a annoncé à cette occasion la présentation dans les prochaines semaines par Jean-Marc Ayrault d'un plan d'investissements «pour les 10 ans qui viennent».

Des efforts pour les nouvelles technologies

A part Laurent Fabius (Affaires étrangères), Jean-Yves Le Drian (Défense) et Guillaume Garot (Agroalimentaire), en déplacement loin de l'Hexagone, les 34 autres ministres ont répondu à l'appel. Dans une ambiance décrite comme «à la fois détendue et studieuse», le chef de l'Etat a d'abord pris la parole une dizaine de minutes et souligné «l'exigence de résultats». «Le Premier ministre présentera dans les prochaines semaines un plan d'investissements pour les 10 ans qui viennent. Il concernera le numérique, la transition énergétique, la santé, les grandes infrastructures et d'une manière générale, les nouvelles technologies», a-t-il également annoncé à ses ministres, selon une copie communiquée à la presse de son propos liminaire.

Réuni dans le Jardin d'hiver de l'Elysée, l'exécutif devait ensuite se retrouver pour un déjeuner de travail avant un point de presse de la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem. Chaque ministre, a-t-on précisé à l'Elysée, a fait un point sur l'agenda législatif du second semestre. Puis trois grandes questions ont été évoquées: le programme pour l'emploi et les enjeux de la prochaine grande conférence sociale des 20 et 21 juin, la stratégie d'investissements ainsi qu'un «pacte pour la jeunesse, l'éducation et la culture».

QUESTION DU JOUR. François Hollande doit-il mener une...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


A lire aussi sur Le Parisien.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1625665 le lundi 6 mai 2013 à 18:27

    le plan d'investissement c'est dans 10 ans les impôts c'est maintenant Quel âne!

  • r.didon le lundi 6 mai 2013 à 17:54

    une promesse de plus les promesses n'engagent que ceux qui les croient!

  • M1310580 le lundi 6 mai 2013 à 17:30

    un plan de complexification supplémentaire avec taxes, impôts, nouvelles normes et réglementations

  • M5062559 le lundi 6 mai 2013 à 16:59

    Pauvre France! depuis 1945 nous avons des politiques bureucratiques et étatiques quelles soit dinspiration gaullistes ou socialistes. ce qui était bien autrefois n'est plus adapté. ce n'est pas à l'état d'investir et de faire des plans d'investissement. C'est au privé à condition qu'on ne l'étouffe pas. l'investissement d'état est du grand gaspillage à de rares exceptions près.

  • frk987 le lundi 6 mai 2013 à 16:37

    Pauvre cloche, dans 10 ans plus personne ne se souviendra de ce plan !!!

  • jbellet le lundi 6 mai 2013 à 16:30

    10 ans il espère être réélu? il faudrait déja poursuivre celui qui avait été lancé par Sarkozy (35 milliards)

  • M9903502 le lundi 6 mai 2013 à 16:26

    je suis tout à fait d'accord avec dhote avec rodde12 et frk987 ! hier j'ai entendu Pierre Moscovici hier sur lci s'attendait pas à ce que la tâche soit si ardue!!! commencent à déchanter les 36 ministres jamais aussi nombreux pour faire aussi peu

  • dhote le lundi 6 mai 2013 à 15:23

    Un président qui n'est plus respecté n'a plus aucune audience, quand annoncera-t-il une réduction importante du coût de fonctionnement de nos institutions? ce jour là seulement il sera crédible. Il va financer les investissements en vendant des parts de l'état dans les grandes sociétés, mauvaise idée car les valeurs ont tant chuté cezs dernières années par contre les taux d'interets sont tres bas et le recours à un grand emprunt serait plus judicieux

  • jfvl le lundi 6 mai 2013 à 15:14

    Un plan d'économie sur le fonctionnement de l'état n'est toujours pas envisagé

  • rodde12 le lundi 6 mai 2013 à 15:10

    Chez nous, des fonctionnaires et des professionnels de la politiques omniscients et étrangers à l'économie réelle tranchent, décident, planifient, s'ingèrent, réglementent, incitent, taxent... nous leur donnons tout pouvoir. Ils sont de plus en plus nombreux. La solution viendra avec la conscience populaire que ces gens doivent être controlés et limités au strict minimum. Il faut sans cesse dénoncer les dépenses inutiles à l'économie. Les virer et en plus les punir.