Hollande annonce des mesures pour la "cohésion nationale"

le
0

(Actualisé avec nouvelles mesures, citation) PARIS, 5 février (Reuters) - François Hollande a annoncé jeudi durant sa conférence de presse de nouvelles mesures en direction des quartiers populaires et de l'Ecole afin de prolonger "l'esprit du mois de janvier 2015" qui a vu la France se rassembler après les attentats djihadistes. * ECOLE François Hollande a insisté sur l'apprentissage de la laïcité, qui "n'est pas négociable." "La laïcité doit se transmettre, donc doit s'apprendre, et ce sera fait dans l'école tout au long de la scolarité obligatoire", a-t-il dit. Le président a également fixé comme objectif la maîtrise du français par tous dès la maternelle, promis de nouveaux moyens à la lutte contre le décrochage scolaire et un renforcement de la formation des enseignants. François Hollande a demandé une "revalorisation" des lycées professionnels et un meilleur accompagnement de leurs élèves. Sur le numérique, qui sera enseigné dès l'élémentaire jusqu'à la terminale avec un diplôme dédié, il a rappelé qu'un plan serait présenté "très prochainement", et des décisions prises en mai. Le chef de l'Etat a annoncé la constitution de "réserves citoyennes" afin de pouvoir mobiliser des renforts de bénévoles notamment dans les écoles pour des actions pédagogiques spécifiques. * POLITIQUE DE LA VILLE ET "PEUPLEMENT" François Hollande, qui veut lutter contre la concentration de personnes pauvres dans les mêmes quartiers, son Premier ministre Manuel Valls ayant même parlé d'"apartheid", a rappelé qu'un comité interministériel serait réuni en mars. Il travaillera notamment à une meilleure répartition des logements sociaux, François Hollande reprenant à son compte la politique de "peuplement" des banlieues par des populations autres qu'immigrées voulue par Manuel Valls. "Ce sont toujours les mêmes populations qui se retrouvent aux mêmes endroits et quand une famille arrive à en sortir, eh bien c'est une famille plus pauvre encore qu'on remet là", a regretté le président, qui demande que la loi SRU (qui fixe notamment des seuils de logements sociaux obligatoires aux villes) soit mieux appliquée dans les communes qui y sont rétives. "S'il le faut, les sanctions seront renforcées, le pouvoir des préfets sera lui-même conforté pour prendre des décisions en matière de construction de logements dans ces villes-là", a promis François Hollande, qui a aussi mis en garde les bailleurs sociaux. "Trop de bailleurs sociaux s'arrangent pour que ce soit toujours dans les même endroits qu'on mette les populations les plus difficiles". Les crédits des associations qui sont actives dans les quartiers défavorisés seront préservés voire augmentés, a-t-il aussi dit. Une "agence nationale pour le développement économique sur les territoires" sera par ailleurs créée, sur le modèle de l'ANRU, Agence nationale pour la rénovation urbaine. * SERVICE CIVIQUE François Hollande a proposé la mise en place d'un "service universel pour les jeunes". "Tout jeune pourra faire un service civique dès le 1er juin à sa demande", a promis le président, qui a rappelé que pour l'heure, la demande de services civiques est quatre fois supérieure à l'offre. "Cela va supposer de mettre toutes les collectivités, toutes les associations, tous les ministères en capacité de proposer 150.000 ou 160.000 missions dans un délai particulièrement court", a dit le président. Il a aussi annoncé le lancement d'une expérimentation en métropole du "service militaire adapté" déjà en cours à l'Outre-Mer. (Chine Labbé et Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant