Hollande annonce 1 milliard d'euros pour la Côte d'Ivoire avant la présidentielle

le
10
Hollande annonce 1 milliard d'euros pour la Côte d'Ivoire avant la présidentielle
Hollande annonce 1 milliard d'euros pour la Côte d'Ivoire avant la présidentielle

Le président français François Hollande a annoncé ce jeudi le déblocage par la France de plus d'un milliard d'euros en faveur de la Côte d'Ivoire, où il souhaité que la présidentielle prévue en 2015 se déroule «dans la transparence et le pluralisme».

Cette somme constitue la deuxième tranche d'un contrat de désendettement et de développement (C2D) conclu entre les deux pays, la première s'étant élevée à 630 millions d'euros pour la période 2012-2015.

«Nous nous sommes mis d'accord sur le montant d'une deuxième tranche de plus d'un milliard d'euros, qui portera sur des secteurs prioritaires pour la Côte d'Ivoire et pour la France : éducation, santé, développement urbain et infrastructures de transports, tout en poursuivant une coopération en matière de justice», a affirmé le président français à l'issue d'un entretien avec son homologue ivoirien Alassane Ouattara, qu'il a reçu à l'Élysée.

La France veut «encourager, appuyer le développement de la Côte d'Ivoire», a-t-il ajouté, insistant également sur la nécessité de préserver la «stabilité» du pays. Le président français a souhaité que l'élection présidentielle ivoirienne prévue en octobre 2015 puisse avoir lieu «dans la transparence et le pluralisme».

«Ca ne dépend pas que du président Ouattara, il convient que les forces qui veulent se présenter au scrutin puissent le faire librement et veuillent le faire», a-t-il précisé.

Le scrutin présidentiel de 2015 en ligne de mire

Le bon déroulement de ce scrutin est primordial pour la Côte d'Ivoire, plongée après la présidentielle de 2010 dans des affrontements entre les partisans de l'ex-président Laurent Gbagbo et les soutiens de M. Ouattara. Les violences avaient fait plus de plus de 3.000 morts.

Seul le président Ouattara est pour l'instant candidat déclaré pour 2015 mais, pour les partenaires de ce pays, la participation du Front populaire ivoirien (FPI), créé par ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gendrefr le vendredi 5 déc 2014 à 10:54

    ce type est une honte pour la france: j'utilise le mot "type" pour ne pas etre sanctionner par la censure.

  • zimmerm8 le vendredi 5 déc 2014 à 00:48

    rassurer vous c'est le(a) Hollande qui paie

  • margot99 le vendredi 5 déc 2014 à 00:36

    que l'on distribue mes impôts à celui qui habite à 100 km ou à 10 000 km... c'est pareil=2 personnes que je ne connait pas et avec qui je n'est rien de particulier, pur moi c'est toujours "je bosse et d'autres en profite!" sans que l'on me demande mon avis!!

  • 300CH le jeudi 4 déc 2014 à 23:11

    il peut bien distribuer, ça contribution c avec l'argent des autres, en outre l'économie ivoirienne repose à titre principal sur le secteur agricole que favorise un climat chaud et humide, l'apport de l'industrie au PIB est évalué à 20 % et celui du secteur tertiaire à 50 %. La Côte d'Ivoire possède de plus beaucoup de réserves de pétrole non négligeables pour son économie qui monte, et nous qui c qui nous désendette?? l'Europe, mdr "allez vous Mr Hollande"

  • micjac28 le jeudi 4 déc 2014 à 23:02

    une honte ! ce sont nos impôts qui payent ça !

  • LeRaleur le jeudi 4 déc 2014 à 22:55

    Et les SDF et petits vieux crèvent de tout.

  • seba21 le jeudi 4 déc 2014 à 22:53

    Wow je ne savais pas que la France etait si riche ;)

  • guymar le jeudi 4 déc 2014 à 22:35

    Et ils osent nous dire que les caisses sont vide

  • cavalair le jeudi 4 déc 2014 à 22:35

    Les banquiers Suisses devraient arriver demain en Cote d'Ivoire

  • cavalair le jeudi 4 déc 2014 à 22:32

    quel radin. il aurait du en donner 10 milliards d'euros la france est tellement riche on ne sait plus quoi faire de notre argent