Hollande accusé de récupérer politiquement le risque terroriste

le
17
L'OPPOSITION ACCUSE FRANÇOIS HOLLANDE DE "RÉCUPÉRER" LE RISQUE TERRORISTE
L'OPPOSITION ACCUSE FRANÇOIS HOLLANDE DE "RÉCUPÉRER" LE RISQUE TERRORISTE

PARIS (Reuters) - L'opposition de droite a accusé jeudi François Hollande de vouloir récupérer politiquement le risque terroriste après que le président français eut révélé la veille qu'un projet d'attentat avait été déjoué par le renseignement.

Le chef de l'Etat avait déclaré mercredi à la presse, en marge d'un déplacement à Marseille avec son homologue mexicain et sans être sollicité, que "des actes terroristes qui auraient pu être produits" avaient été prévenus "cette semaine".

"Le ministre de l’Intérieur fera une communication demain (jeudi-NDLR)", avait-il ajouté sans plus de précision.

Bernard Cazeneuve a en fait dû improviser une déclaration dans la soirée de mercredi pour confirmer l'information et préciser que quatre personnes âgées de 16 à 23 ans soupçonnées de projeter un attentat, dont un ancien militaire, avaient été arrêtées lundi.

Les autorités françaises ne communiquent pas en général sur les attentats déjoués et François Hollande lui-même avait déclaré lors de son interview du 14 juillet : "Toutes les semaines, nous arrêtons, nous empêchons, nous prévenons des actes terroristes. Et je ne vais pas faire des conférences de presse pour en informer les Français."

L'opposition a estimé jeudi que le président avait parlé de manière précipitée, voire risquée pour l'enquête.

Le directeur général des Républicains, Frédéric Péchenard, a estimé sur Europe 1 qu'il y avait "une volonté de communication politique, et non pas uniquement de lutte antiterroriste" de la part de François Hollande.

"Cette communication était probablement assez prématurée", a ajouté l'ancien directeur général de la police nationale. "Je rappelle que la loi en France ne donne l'autorisation de s'exprimer devant les médias qu'au procureur de la République."

Pour lui, cette volonté "d'appropriation politique" vise à "masquer un certain nombre d'échecs ou de difficultés du gouvernement dans le domaine du chômage ou économique".

Nadine Morano, députée européenne LR, a dit sur France 2 qu'il aurait fallu faire preuve de plus de "discrétion".

"S'exprimer alors que les personnes sont en garde à vue me semble à la fois risqué (...) et s'exprimer trop tôt peut mettre aussi en péril d'autres mesures vis-à-vis de ceux qui sont à l'extérieur", a-t-elle déclaré.

L'élu centriste Hervé Morin a lui aussi jugé qu'il y avait "une gestion très politique de ce risque terroriste".

"Hollande a une incapacité à régler les vrais problèmes des Français, il se retourne régulièrement sur la menace terroriste pour montrer qu'il 'fait', c'est quelque chose d'insupportable", a-t-il expliqué sur Sud Radio.

(Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ltondu le jeudi 16 juil 2015 à 17:18

    S'accroche à ce qu'il peut ce morp.. ! 22 mois au pire...

  • calippe3 le jeudi 16 juil 2015 à 15:16

    récupérer non mais pendant ce temps là on ne parle pas des autres problèmes ?????? que NOUS nous n'oublions pas

  • M1945416 le jeudi 16 juil 2015 à 14:44

    ok avec vous, mais faite voir le compte de tout les privilégiers en France , ceux qui veulent que rien ne change , regarder voir rien que les fonctionnaires c'est 25% des emplois , rajouter leurs les retaités fonc , rien que ça , c'est une sacré masse de votant , alors bon culbuto peut être réélu

  • 300CH le jeudi 16 juil 2015 à 14:33

    Un Bon a rien ce CULBUTO, comme d'adb Lui et ça cliques, juste à regarder les gens qui l'entouré sur le podium au champs Elyssée, on a compris à qui on avait à faire

  • gmich10 le jeudi 16 juil 2015 à 14:26

    Hollande c'est la honte de la jungle ,tout le monde le sait depuis 39 mois ,mais la vrai question est "quand on lui aura botté le c.u.l ,ça sera pour élire qui ?".

  • jfvl le jeudi 16 juil 2015 à 14:13

    Manque de charité, le pauvre, comme pour le problème grec il subit les évènements et pour une fois qu'il pouvait faire croire qu'il avait l'initiative ....Des méchants doutent !

  • jyth01 le jeudi 16 juil 2015 à 14:01

    Il est simplement dans le virtuel: il aligne des mots, non reliés à des actes. Il est plus habitué aux bourdes qu'à l'humour (ou ce que les derniers des socialistes qualifient d'humour)

  • M2723293 le jeudi 16 juil 2015 à 13:48

    Quand il ne dit rien, on pense qu'il ne fait rien, quand il dit ce qu'il fait on pense qu'il n'y ait pour rien. En fait il est redoutable d'intelligence et les journalistes ont peur d'etre confrontés en face à face. En plus son humour peut etre destructeur. Mais lui, ne vire pas les journalistes.

  • klein44 le jeudi 16 juil 2015 à 13:44

    personne n'est protegé contre les actes terroristes, pas plus que les augmentations de tarifs edf et autres...

  • abertoni le jeudi 16 juil 2015 à 13:34

    Incapable de gérer la pauvreté ,le chômage ,l'immigration massive il s'accroche à tout ce qui peut pour faire passer l'essentiel au second plan.les citoyens réveilles ne sont pas dupes.