Hollande accentue sa large avance sur Sarkozy

le
3
Les trois principaux instituts de sondage sont unanimes : la prestation télévisée de Nicolas Sarkozy ne lui a pas permis de reprendre la main face au candidat socialiste, qui creuse encore l'écart.

François Hollande conserve sa confortable avance dans les sondages sur Nicolas Sarkozy, en dépit de l'intervention présidentielle dimanche sur six chaînes de télévision afin d'annoncer de nouvelles mesures de fin de mandat. Deux sondages BVA et TNS Sofres parus ce mercredi, et celui d'Ifop paru mardi donnent ainsi le candidat socialiste en tête au premier et second tour de la présidentielle avec pratiquement le même pourcentage de voix.

Invités à donner leur choix de vote si le premier tour de la présidentielle avait lieu cette semaine, les panels de sondés des deux instituts se prononcent pour François Hollande à 34% pour BVA (+4), 31,5% pour TNS Sofres (+0,5), et 31% pour Ifop (+3), contre respectivement 25%, 26% et 24,5% pour l'actuel président.

Le Pen et Bayrou distancés

Le même scénario se reproduit au second tour, avec une avance considérable pour François Hollande: 57% contre 43% chez BVA, et 58% des voix contre 42% pour Nicolas Sarkozy pour TNS Sofres et Ifop

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1531771 le mercredi 1 fév 2012 à 17:36

    Le pire avec le retour de Hollande c'est que l'on va se tapper également des gros por.cs comme Charasse qui aucune autre ambition que d'assouvir leur mal être et leur frustration à travers des menaces que le pouvoir leur permet d'exécuter....!!! Beurk !

  • M7954176 le mercredi 1 fév 2012 à 16:01

    çà me parait normal que les riches contribuent largement en temps de crise,ils ont de la chance d'être des privilégiés,et ils continueront à être riches.Si on avait commencé début 2008 on en serait pas là, moins mal c'est sur.

  • marconge le mercredi 1 fév 2012 à 14:28

    Normal, on rase gratis, et les riches vont payer à tout va, 1981 quoi !