Hollande accentue la pression sur les médecins

le
0
Le président a réaffirmé, au Congrès de la Mutualité, qu'il fallait plafonner les dépassements de tarifs des médecins. Il a également annoncé vouloir généraliser l'accès à une complémentaire santé d'ici la fin de son mandat.

De notre envoyé spécial à Nice

Dans le duel entre les médecins et le gouvernement au sujet des dépassements d'honoraires, François Hollande est descendu dans le ring. Présent à Nice pour conclure le congrès de la Mutualité, principale fédération des mutuelles, le président français a réaffirmé que si les discussions visant à encadrer les dépassements n'aboutissaient pas, le gouvernement proposerait au parlement «de légiférer».

Il a tracé le cadre d'un accord acceptable par sa majorité, à savoir «une diminution progressive mais réelle, du reste à charge pour les patients», en clair, de la part des honoraires que les Français -ou les complémentaires- doivent régler de leur poche. Le président a réaffirmé qu'il voulait «le plafonnement des dépassements», en échange d'allègements de charges pour les médecins qui en accepteraient le principe. Et, pour ceux qui n'ont pas d'autre choix que d'appliquer les tarifs Sécu, en grande majorité les généra

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant