"Hollande a récupéré ses habits de président normal"

le
0
Pour sa conférence de mi-mandat, sous forme d'émission télévisée, le président de la République s'est confronté à des Français issus de la société civile.
Pour sa conférence de mi-mandat, sous forme d'émission télévisée, le président de la République s'est confronté à des Français issus de la société civile.

François Hollande était ce jeudi l'invité d'En direct avec les Français, sur TF1 et RTL. Une sorte de conférence de presse au cours de laquelle il a été confronté à trois épreuves différentes : un entretien-portrait avec le journaliste Thierry Demaizière, une interview avec les journalistes Yves Calvi et Gilles Bouleau, mais aussi et surtout sa première confrontation télévisée avec quatre citoyens français. Pour Thomas Guénolé, expert en conseil et communication politique, l'entretien a été plutôt réussi. Le Point : Quelle impression générale vous a donné cette prestation de mi-mandat ? Thomas Guénolé : C'est une excellente idée d'avoir fait évoluer le dispositif. Cela a insufflé du dynamisme à ce qui aurait pu être un tunnel insoutenable. Il y a eu une véritable évolution par rapport à sa dernière conférence de presse télévisée de septembre, qui s'était transformée en un entre-soi politico-médiatique. La confrontation avec des personnes issues de la société civile a apporté de la fraîcheur. Et le président a pu faire preuve d'une certaine empathie. Même si, encore une fois, le format était encore trop long.Outre le choix de l'exercice, le président a-t-il réussi sa communication ? Lors de la première partie, j'ai trouvé son argumentation sur sa vie privée, sa personnalité et son état d'esprit particulièrement réussie. Une bonne communication politique consiste à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant