Hollande à la recherche de la confiance perdue

le
3
François Hollande.
François Hollande.

En 2017, François Hollande ne lâchera rien. Jusqu'au bout, ce "faux mou" tiendra sa famille politique sous sa férule douçâtre. Et qu'importe que la courbe du chômage s'inverse ou pas d'ici là. Des primaires ? L'idée peut l'amuser, à condition qu'il soit le seul socialiste à concourir face aux lilliputiens écologistes et radicaux de gauche. Manuel Valls ou Arnaud Montebourg peuvent, quant à eux, rêver d'un désistement de la part du chef de l'État. Leur rêverie se heurtera à l'intransigeante ambition de François Hollande, une "bête à concours qui adore la compétition", notait Valérie Trierweiler du temps de leur idylle. François Hollande travaille donc à sa réélection en partant de très, très bas. Rien qui ne le rebute ; il a déjà connu... À peine 17 % des sondés du baromètre Ipsos conservent envers lui une "bonne opinion". Le taux d'opinions très négatives se situe à 45 %, soit dix points au-dessus de Nicolas Sarkozy à sa pire période au printemps 2011. François Hollande a absolument besoin de retrouver un minimum de confiance de la part des Français. Sa survie politique passe par là. Trierweiler, le talon d'Achille de Hollande Or, les bases de la confiance ont été sapées par son propre comportement. Les Français, en le désignant chef de l'État, aspiraient à un retour au calme que sa "normalité" apparente promettait d'assurer. Après l'agitation, le "bling bling", le pouvoir solitaire et inefficace de Nicolas Sarkozy, les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le vendredi 28 nov 2014 à 09:23

    DES RÉFORMES STRUCTURELLES:LA TVA SOCIALE tous les français bénéficient de la redistribution sociale tous doivent participer à son financement,pas seulement les salariés et les entreprises.LA RÉDUCTION DE MOITIÉ NOMBRE DES PARLEMENTAIRES,avec plafonnement et fiscalisation de tous leurs revenus.SUPPRESSION DU SÉNAT.SUPPRESSION DE TOUS LES STATUTS SPÉCIAUX. REVENIR A 39h hebdomadaires pour TOUS,LA RETRAITE À 65 ANS POUR TOUS,3jrs DE DÉLAI DE CARENCE POUR TOUS en arrêt maladie.2017!!

  • frk987 le vendredi 28 nov 2014 à 09:11

    Comme Diogène avec sa lanterne en plein jour cherchant un homme !!!!

  • pichou59 le vendredi 28 nov 2014 à 08:48

    chômage en perdition, délinquance, délinquance politique, ne travaille que pour son électorat les profiteurs élus petits copains énarques et les glandeurs cela a été tout bénéfice, l'économie qui devient un désert, les petits travailleurs laborieux qui n'arrivent à finir leur fin de mois, la liste est longue..... c'est cela les gochos