Hollande à la peine avec les chefs d'entreprise

le
1
Reçus hier à l'Élysée pour le prix de l'audace créatrice, les patrons réclamaient encore « la stabilité fiscale ».

François Hollande a reçu vendredi les chefs d'entreprise à l'occasion de la remise du prix de l'audace créatrice. L'an dernier, pas moins de 500 invités du monde économique, patrons du CAC 40 et de PME s'étaient précipités dans le salon de réception de l'Élysée. L'auditoire était cette année plus clairsemé... Affaire urgente, signe d'humeur ou manifestation de désapprobation avec la politique du gouvernement? Quelle que soit la réponse, les dispositions actuelles des dirigeants d'entreprise face à l'exécutif ne sont pas les meilleures. Alors que le projet de budget présenté cette semaine instaure une taxe sur l'excédent brut d'exploitation (EBE), les employeurs attendent de pied ferme «la concertation sur la fiscalité» évoquée hier le chef de l'État. Déjà annoncée par Pierre Moscovici à l'université d'été du Medef, cette «concertation» doit p...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • j.delan le dimanche 29 sept 2013 à 19:51

    "à la peine" : Bien évidemment, il connaît à peine le mot et ce que font les chefs d'entreprise, car son papa lui a tout caché, le vilain profiteur.