Hollande à la découverte de l'Amérique innovante

le
0

Le président français débute lundi une visite d'État de trois jours aux États-Unis.

Le dernier président français à avoir reçu les honneurs d'une visite d'État à Washington fut Jacques Chirac, en 1996. Quant à Barack Obama, c'est la première rencontre de ce type, la plus élevée dans l'ordre protocolaire, qu'il concède à l'un de ses invités étrangers depuis sa réélection en 2012. François Hollande aura donc droit au tapis rouge pendant son déplacement à Washington: haie d'honneur à son arrivée lundi sur la base d'Andrews, 21 coups de canon pour son accueil officiel à la Maison-Blanche et dîner d'État avec Barack Obama.

Dans les coulisses, certains suggèrent que ce statut rare et prestigieux réservé au président socialiste est intimement lié à la politique étrangère de la France. Il s'agirait ainsi de compenser les mauvaises manières faites aux responsables français après le massacre chimique perpétré fin août en Syrie par le régime de Bachar el-Assad. Ba...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant