Hollande à contrepied de Chirac à Jérusalem

le
0
Pour la visite du chef de l'État à Sainte-Anne, les Israéliens avaient accédé à la requête française d'être dispensés de toute présence policière dans l'enceinte du domaine religieux.

Envoyé spécial à Jérusalem

François Hollande a effectué lundi matin une visite du domaine de Sainte-Anne, dans la vieille ville de Jérusalem, qui contraste en tous points avec celle de Jacques Chirac en 1996. Nul dans la Ville sainte n'a oublié la promenade de l'ancien président français dans les ruelles verrouillées par la police israélienne, les bousculades et la colère du visiteur menaçant de retourner illico à l'aéroport.

Cette fois pas de «provocation» de la sécurité israélienne, en échange d'exigences minimales côté français. Le cortège motorisé ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant