Holcim et Lafarge bouclent leur futur comité exécutif paritaire

le , mis à jour à 10:31
0

* Parité entre les deux groupes au sein du comex de LafargeHolcim * Eric Olsen sera directeur général * L'actuel patron de Lafarge France dirigera l'Amérique latine * L'action Lafarge gagne près de 2%, en tête du CAC 40 * Holcim prend 1,5% PARIS, 27 mai (Reuters) - Lafarge LAFP.PA et Holcim HOLN.VX ont annoncé mercredi la composition finale du futur comité exécutif du groupe qui doit naître en juillet de la fusion entre les deux cimentiers. Le comité exécutif reste composé de dix membres, venant à parité de Lafarge et d'Holcim, conformément à l'esprit initial de la fusion "entre égaux" défendue par les deux groupes. Mais contrairement au schéma d'origine, Eric Olsen a remplacé le PDG de Lafarge Bruno Lafont comme directeur général, conformément au compromis conclu en mars pour sauver la fusion. Eric Olsen devait diriger initialement la région Moyen-Orient et Afrique de LafargeHolcim. Il est remplacé à ce poste par Saâd Sebbar, actuellement chargé du Maroc chez Lafarge, tandis que Pascal Casanova, actuellement responsable de la France chez Lafarge, dirigera l'Amérique latine à la place de Saâd Sebbar. Pascal Casanova était le patron de Lafarge France depuis 2012. Une porte-parole de Lafarge a indiqué que la personne qui lui succéderait à la tête des activités françaises n'avait pas encore été choisie. Le directeur financier du futur groupe franco-suisse doit toujours être l'actuel directeur financier d'Holcim, Thomas Aebischer, tandis que le directeur financier de Lafarge, Jean-Jacques Gauthier, sera chargé de l'intégration de LafargeHolcim dont il dirigera aussi les ressources humaines. Le marché salue ces annonces qui donnent chair à la future fusion. L'action Lafarge s'inscrit en tête de l'indice CAC 40 .FCHI en début de matinée avec un gain de près de 2%, et Holcim prend 1,5%. Mardi soir, les deux groupes ont annoncé la finalisation de leur accord avec le groupe irlandais de matériaux de construction CRH CRH.I en vue de lui céder des actifs d'une valeur d'entreprise totale de 6,5 milliards d'euros. Ces cessions, qui comprennent notamment la quasi-totalité de Holcim France, visaient à faciliter le feu vert du régulateur européen à leur projet de mariage. ID:nL5N0YH428 (Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant