HLM : passe droits à la mairie de Paris

le
1

Élus PS et Verts se renvoient la responsabilité de l'attribution contestée d'un duplex à loyer réduit dans le marais au directeur adjoint de la Fédération française de tennis.

«Jamais, je n'aurais laissé passer ce dossier si j'avais su que le candidat gagnait plus de 9000 ¤ par mois. Jamais! C'est catégorique!» Maire socialiste du IIIe arrondissement, Pierre Aidenbaum est en colère. En colère quand Le Figaro lui révèle que début 2004, l'actuel directeur adjoint de la Fédération française de tennis, Alain Riou, a pu bénéficier, avec son salaire de cadre supérieur à la FFT, d'un appartement de la Ville de Paris constitué d'une pièce en duplex de près de 100 m2, dans le Marais, non loin de la place des Vosges, rue du Parc Royal. Alain Riou louait à l'époque son appartement 1360¤ charges comprises. Il verse mensuellement aujourd'hui 1680¤, très en deçà du prix du parc de logement privé dans l'arrondissement. Sa situation n'est pas illégale...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le jeudi 20 fév 2014 à 13:01

    C'est çà ! Jamais ! Ils nous prennent vraiment pour de joyeux gui gnols !!!!!