Hixance AM se fixe un développement par étapes

le
0
(NEWSManagers.com) - Un peu plus de deux ans après avoir obtenu son agrément en juin 2008, Hixance Asset Management continue son effort de référencement de sa gamme, composée du FCP Hixance Dividendes et du FCP Hixance Patrimoine, sur les plateformes. " Aujourd'hui nous sommes référencés sur toutes les principales plateformes de distribution de fonds" , confirme Frédéric Peyre, président de la société de gestion indépendante, dont les conseillers en gestion de patrimoine indépendants constituent la clientèle principale.
En deux ans, les encours de Hixance AM sont passés de 2 millions d'euros fin 2008 à 70 millions à fin 2009. " La crise nous a fait reprendre du retard dans le développement de notre société mais je reste confiant" , souligne le président de la société, qui a fait ses armes chez Edmond de Rothschild Asset Management avant de créer la structure. En termes de croissance des encours, 2010 s'annonce comme une année " blanche" mais sans décollecte. Un des grands enseignements de l'année, c'est la forte demande pour la gestion privée. " Nous travaillons avec 35 cabinets de CGPI qui nous confient des mandats de gestion afin de se décharger de l'allocation d'actifs. Nos encours en gestion privée sont ainsi passés de 0 à 10 millions d'euros en un an" , précise Frédéric Peyre.
Le développement de la gamme de fonds se fera de manière prudente, le but n'étant pas de suivre des modes de gestion. " La volonté de Hixance AM est de promouvoir une gamme concentrée sur laquelle nous pouvons apporter une réelle valeur ajoutée à nos clients" , insiste Frédéric Peyre. Un nouveau fonds ne devrait ainsi pas voir le jour avant que les encours franchissent la barre des 100 millions d'euros, mais Frédéric Peyre " y pense sérieusement" , tout comme le renforcement de son équipe commerciale - qui devrait néanmoins attendre la sortie d'un nouveau produit.
En attendant la croissance des encours, le président de Hixance AM considère que sur les marchés, " le pire est derrière nous" . Ayant tenu bon en pleine tempête, la société de gestion souhaite également rester indépendante. " Nous n'avons pas prévu de nous adosser. Le capital est principalement détenu par les quatre fondateurs et nous souhaitons conserver ce mode de fonctionnement" , insiste Frédéric Peyre.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant