Hit Radio, porte-parole des jeunes marocains

le
0
Younès Boumehdi, fondateur et président de Hit Radio, première radio privée musicale du Maroc, est l'invité du Buzz Media Orange-Le Figaro.

Lancée il y a 5 ans, Hit Radio s'inscrit en porte-parole de la jeunesse et en figure de proue des mutations que connaît le Maroc. Younès Boumehdi a mis 13 ans pour obtenir la licence, le feu vert du CSA marocain. «13 ans pour obtenir cette licence, c'est long. Ca a mis du temps, mais c'était un rêve très ancien. Une loi de 2003 a permis la fin du monopole public sur l'audiovisuel, à l'origine de l'autorisation en 2006 de plusieurs radios privées. Nous avons atteint 45 fréquences aujourd'hui et nous avons un programme d'installation visant à atteindre 65 fréquences d'ici trois mois, pour en faire le plus grand réseau au Maroc», explique Younès Bouhmedi, 41 ans. Hit Radio, qui compte 48 salariés, émet aussi sur le web, où elle serait aujourd'hui écoutée par un million d'auditeurs par mois, dont la moitié au Maroc et un quart en France.

Si le Maroc n'a pas connu les mêmes révoltes que la Tunisie, la Lybie, l'Egypte et bien d'autres pays depuis le début du prin

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant