Hit, dans l'Ouest irakien, pratiquement aux mains de djihadistes

le
0

(actualisé avec précisions) BAGDAD, 2 octobre (Reuters) - Des djihadistes sunnites se sont emparés jeudi matin de la majeure partie de la ville de Hit dans l'ouest de l'Irak, a-t-on appris de sources proches des services de sécurité irakiens et auprès de responsables. Hit est située au bord de l'Euphrate, dans la province d'Anbar. "Quatre-vingt dix pour cent de la ville de Hit ont été conquis par les djihadistes", a déclaré Adnan al Fahdaoui, membre du conseil provincial. "On peut voir des dizaines de djihadistes dans la ville, avec leurs véhicules et leurs armes. En ce moment, je peux entendre tirer de partout", a dit à Reuters un témoin à Hit. De source proche des services de sécurité, on pense que les assaillants appartiennent au groupe Etat islamique (EI). Ils ont donné l'assaut à la ville en faisant exploser trois voitures piégées pilotées par des kamikazes, qui ont visé l'entrée est de la ville et un poste de police. Selon des sources médicales, six personnes, dont un civil, ont été tuées et 12 autres blessées dans les combats. (Rahim Salman; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant