Hirsch: vives réactions après son annonce

le
1
L'annonce par l'ancien haut-commissaire aux Solidarités actives qu'il allait voter pour François Hollande a suscité de vives réactions parmi ses anciens collègues de la majorité.

Des isoloirs de moins en moins secrets. Fadela Amara a annoncé mardi qu'elle allait «voter Hollande» au premier tour. L'ancienne secrétaire d'État à la Ville de Nicolas Sarkozy s'en explique dans Libération. Avant elle, Martin Hirsch annonçait lundi dans Le Monde qu'il voterait lui aussi pour le candidat socialiste.

L'ex-haut-commissaire aux Solidarités actives, ministre d'ouverture, a déclenché des sentiments extrêmes parmi ses anciens collègues de gouvernement: au pire la colère et le mépris, au mieux la déception et l'amertume. Nicolas Sarkozy a donné le «la»: «Aujourd'hui, il fait le choix de François Hollande, c'est son droit, a-t-il déclaré mardi sur France Inter. Est-ce que c'est le moment? Est-ce que c'est parfaitement élégant? C'est un problème qu'il faudra poser à Martin Hirsch.»

«Le visage de l'opportunisme»

«L'attitude de Hirsch est frappée d'ingratitude, peste Hubert Falco, le maire de Toulon et ex-secrétaire d'État aux Anciens combattants.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M610716 le mercredi 18 avr 2012 à 08:58

    Falcon se vend toujours aussi mal!