Hippisme : l'escroc n'est plus dans la course

le
0
Un homme ayant arnaqué des particuliers à qui il avait proposé d'investir dans des chevaux de course a été mis en examen. Le préjudice se chiffre à près d'un million d'euros.

L'offre était alléchante. Didier Barlogis proposait à des amateurs de courses hippiques de devenir propriétaires de futurs champions des hippodromes. Il assurait par ailleurs s'occuper de tout, de l'achat à la course en passant par l'entrainement. Sauf que derrière ces promesses d'entrer facilement dans le monde des courses hippiques, se dissimulait une vaste arnaque. Il a été interpellé mardi par les enquêteurs du service central des courses et jeux et la PJ de Caen, puis mis en examen pour escroquerie, jeudi à Argentan, dans l'Orne, rapportent Europe 1 et Le Parisien.

Au commencement, un site Internet sur lequel sont inscrits les palmarès des chevaux, des avis de spécialistes, et une proposition: devenir copropriétaire de chevaux sélectionnés pour leur génétique e...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant