Hipay Group : la scission devrait payer

le , mis à jour le
0
Évoluant sur le marché à fort potentiel du paiement sur Internet, Hipay va continuer à investir pour élargir sa présence commerciale. (© Hipay)
Évoluant sur le marché à fort potentiel du paiement sur Internet, Hipay va continuer à investir pour élargir sa présence commerciale. (© Hipay)

Les premiers pas en Bourse du spécialiste du paiement en ligne sont difficiles, crise grecque oblige. L’action a ainsi perdu 10% par rapport au montant distribué aux actionnaires d’Himedia (1,28 euro), dont 25% sont imposables au titre du dividende exceptionnel.

Himedia reste premier actionnaire d’Hipay, avec 20% du capital. Son ancienne filiale est dotée de 13 millions d’euros de trésorerie nette, soit 20% de sa valeur boursière.

Le but de la scission est de mieux valoriser Hipay Group, qui, en étant indépendant gagne en visibilité. Évoluant sur le marché à fort potentiel du paiement sur Internet, la société va continuer à investir pour élargir sa présence commerciale. La croissance soutenue connue dans le traitement des transactions devrait permettre de compenser la nette décrue de l’activité historique de micropaiement et d’atteindre une rentabilité en ligne avec celles de ses concurrents.

Mis en œuvre à compter du 24 juillet, le regroupement de titres, sur la base d’un nouveau titre pour onze détenus, va permettre de sortir du statut peu attractif de penny stock. 

Achetez Hipay

Un pari spéculatif peut être tenté par les lecteurs avertis.        

Source

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant