Hilton lève 2,34 milliards de dollars pour son retour en Bourse

le
0
HILTON DE RETOUR EN BOURSE
HILTON DE RETOUR EN BOURSE

par Olivia Oran

(Reuters) - Le groupe américain Hilton Worldwide effectue jeudi son retour en Bourse à un prix de 20 dollars par action qui le valorise à 19,7 milliards de dollars (14,3 milliards d'euros) et lui permet de lever 2,34 milliards de dollars, un montant record dans l'histoire du secteur de l'hôtellerie.

Le prix fixé mercredi soir se situe vers le haut de la fourchette de prix indicative qui avait été fixée à 18-21 dollars pour cette introduction en Bourse (IPO), la deuxième plus importante de l'année à Wall Street après celle de la société pétrolière Plains GP Holdings.

Hilton, bien connu pour sa marque éponyme et qui possède aussi les hôtels de prestige Conrad et Waldorf Astoria, avait été retiré de la cote en 2007 après sa prise de contrôle par la société de capital-investissement Blackstone Group.

A l'époque, BlackStone avait repris Hilton pour 26,7 milliards de dollars, dette comprise, dans ce qui constituait alors l'un des plus importants rachats par endettement.

La crise avait frappé peu après, laissant Hilton exposé à une immense dette due aux conditions de son rachat et à la récession. Blackstone a été contraint d'en refinancer une partie, environ 13 milliards de dollars, avant le retour en Bourse et la moitié environ du produit de l'IPO, 1,25 milliard de dollars, servira également à rembourser des échéances.

Blackstone a investi au total environ 6,4 milliards de dollars dans le groupe, et la participation de 76,2% détenue par ses différents fonds se retrouve valorisée environ 15 milliards de dollars, soit 2,3 fois sa mise de départ.

UN CONTEXTE FAVORABLE

Selon une source informée, l'IPO a été sursouscrite environ dix fois et ce sont finalement 117,6 millions d'actions, au lieu du total de 112,8 millions d'abord envisagé, qui ont été proposées aux investisseurs par Hilton et ses actionnaires existants dans le cadre de l'offre publique de vente.

Hilton, fondé en 1919 par Conrad Hilton, est présent dans 90 pays où il gère directement ou indirectement plus de 4.000 hôtels et 670.000 chambres.

Son retour en Bourse s'inscrit dans un contexte favorable tant pour le secteur que pour les marchés.

A l'image de l'économie tout entière, le secteur hôtelier américain est en phase de reprise et ses prix comme ses taux d'occupation devraient progresser en 2014, selon une étude récente de PricewaterhouseCoopers. A Wall Street, l'indice Dow Jones du secteur a gagné près de 30% depuis le début de l'année.

Le marché des IPO se porte bien lui aussi, à la faveur de la hausse des indices boursiers et du bas niveau des taux. Un autre groupe hôtelier contrôlé par Blackstone, Extended Stay America, a levé quelque 565 millions de dollars en novembre à Wall Street et Blackstone prévoit également de mettre en Bourse sa chaîne d'hôtels La Quinta.

Deutsche Bank, Goldman Sachs Group, Bank of America et Morgan Stanley ont organisé l'offre publique de vente de Hilton.

Avec Greg Roumeliotis à New York, Véronique Tison pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant