Hillary Clinton, le dernier discours avant le départ

le
0
Avant de quitter le département d'État au profit de John Kerry, Hillary Clinton a tiré longuement les leçons de son expérience à la tête de la diplomatie américaine.

Correspondante à Washington

«Les déclinistes ont tort... L'Amérique reste la puissance indispensable» dans le monde mais elle doit apprendre à utiliser plus intelligemment son pouvoir», a lancé Hillary Clinton mercredi lors de son dernier grand discours de politique étrangère, à la veille de son départ. Intervenant devant le Conseil des relations extérieures, un think tank prestigieux, la secrétaire d'État a appelé l'Amérique à saisir «les opportunités du moment» pour concilier l'utilisation des leviers traditionnels de la politique étrangère - et parmi eux, si nécessaire, l'usage de la force - avec les «instruments d'influence» du XXIe siècle.

Si elle n'avait pas déclaré la veille n'avoir aucune intention de «revenir en politique», on aurait pu penser qu'elle était en tra...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant