Hillary Clinton face à l'ovni Bernie Sanders

le
2
Lors du dernier débat télévisé avant les primaires, Hillary Clinton a tenté de démolir son rival Bernie Sanders.
Lors du dernier débat télévisé avant les primaires, Hillary Clinton a tenté de démolir son rival Bernie Sanders.

Le camp Clinton a de quoi s'inquiéter. Hillary Clinton avait une priorité absolue dimanche soir lors du dernier débat démocrate avant les primaires : démolir son rival Bernie Sanders. Non seulement cet obscur sénateur du Vermont est arrivé à lever d'énormes fonds pour sa campagne, mais il se maintient également en tête des sondages dans le New Hampshire. Ces derniers jours, « Bernie » a même grignoté la formidable avance de Clinton dans l'Iowa, où ils sont maintenant tous deux au coude-à-coude. Un scénario qui a un air de déjà-vu. Cela rappelle de plus en plus la campagne de 2008 lors de laquelle l'équipe Clinton avait totalement sous-estimé un jeune et tout aussi obscur sénateur surnommé Barack Obama. Cette fois, Hillary Clinton se retrouve talonnée par un vieux sénateur septuagénaire qui se dit socialiste et soulève un immense enthousiasme chez les jeunes et chez les femmes. À tel point qu'il n'est plus impossible qu'il remporte les deux premiers scrutins des primaires.

C'est un peu la faute de l'équipe Clinton qui a ignoré l'ascension spectaculaire de Sanders depuis huit mois, préférant s'en prendre aux candidats républicains. Aujourd'hui, elle doit s'en mordre les doigts et a redirigé son tir de missiles vers le sénateur du Vermont en le présentant comme un type sans expérience, qui propose de grandes réformes ruineuses et inapplicables. Hier soir, Hillary Clinton, qu'on sentait plus tendue que d'habitude, l'a attaqué...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le lundi 18 jan 2016 à 10:13

    Et de plus, cerise sur le gâteau avec un gâteux de l'âge de Juppé !!!!!! socialo de droite mais communiste au sens US.....

  • frk987 le lundi 18 jan 2016 à 10:11

    Ah si les ricains pouvaient découvrir le socialisme....enfin le socialisme à la ricaine, c'est à dire l'ED franchouillarde, ce serait quand même very funny !!!!!