Higuaín régale encore Naples

le
0
Higuaín régale encore Naples
Higuaín régale encore Naples

Même rapidement mené, le Napoli a déroulé sa partition. Au terme d'un match très intense, les Napolitains prennent leur revanche ​3​-1 sur Sassuolo, qui avait eu leur peau au match aller. Évidemment, Pipita a encore marqué.​ Deux fois. ​

SSC Napoli 3-1 USC Sassuolo

Buts : José Callejón (19e) et Gonzalo Higuaín (42e​, 90e+3​) pour le Napoli ; Diego Falcinelli (3e) pour Sassuolo

Intenable, infernal, inarrêtable, Gonzalo Higuaín est tout ça à la fois. Quand l'attaquant argentin surgit devant le gardien Andrea Consigli pour caresser les ficelles peu avant la mi-temps, il donne au Napoli un avantage qui s'avèrera décisif. Surtout, il inscrit son 19e but en Serie A cette saison. Un chiffre symbolique, puisque l'Argentin dépasse ainsi ses 18 réalisations de l'an passé. Mieux, alors que le championnat n'est qu'à la mi-course, Higuaín présente son meilleur total depuis 2011-12 ! Alors, le speaker du San Paolo "Décibel" Bellini s'époumone pas moins de neuf fois pour célébrer la réalisation de Pipita, et le stade avec.

Souverain malgré un but encaissé

Pourtant, il n'a suffi que d'une minute et 20 secondes à Nicola Sansone pour ​climatiser l'enceinte napolitaine. Alors que le match vient à peine de démarrer, l'ailier de Sassuolo s'infiltre au milieu dans la surface, fauché finalement par Raúl Albiol. Logiquement, l'arbitre désigne le point de penalty. Diego Falcinelli se charge d'exécuter la sentence d'une frappe puissante au milieu des cages (0-1, 3e). Les Neroverdi ont l'habitude de surprendre les cadors : forts de leurs succès contre la Juve, l'Inter et Naples au match aller, jusqu'à cette 20e journée, ils étaient la dernière ​équipe ​invaincue face au top 6.

Sauf que ce but rapide ne déstabilise pas le leader du Calcio. Séduisants et appliqués, les hommes de Maurizio Sarri déploient leur jeu au point d'étouffer rapidement les Sassolesi, privés de Simone Missiroli, sorti sur blessure musculaire (15e) et dont l'absence se fera sentir au milieu de terrain. Après deux ​coups de semonce à l'actif d'Higuaín (10e) et Lorenzo Insigne (12e), l'égalisation arrive grâce à la troisième pointe du trident napolitain : José Callejón. L'Espagnol coupe au premier poteau pour placer sa tête à bout portant (1-1, 19e). Et c'est à nouveau sur un centre venu du côté gauche, cette fois délivré par​ Marek Hamšík, que Gonzalo Higuaín donne l'avantage aux siens (2-1, 42e).[BR…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant