Higuaín déjà décisif pour la Juve

le
0

D'abord lancée vers une victoire tranquille, la Juve aura finalement eu besoin de sa nouvelle coqueluche pour battre la Fiorentina (2-1) à domicile.

Juventus 2-1 Fiorentina

Buts : Khedira (37e) et Higuain (75e) pour la Juventus // Kalinic (70e) pour la Fiorentina

Cette fois, la Juve démarre dans le bon tempo. Il y a un an, la défaite à la maison face à l'Udinese en ouverture du championnat annonçait un début de saison galère des Bianconeri. Mais la Juventus ne semble pas prête à faire pareille faveur à ses rivaux une deuxième saison consécutive. Sur la lancée d'une pré-saison maîtrisée (3 victoires, 2 nuls), le quintuple champion en titre n'a pas eu de mal à dominer une Fiorentina restée bloquée au feu rouge depuis la mi-juillet (5 matchs amicaux, 5 défaites contre Cesena, le Celta Vigo, Leverkusen, Schalke et Valence). Mais il a quand même fallu une entrée salvatrice de sa nouvelle recrue, Gonzalo Higuaín, pour sceller le résultat.

La Juve domine


Un seul être vous manque et… on attendait donc de voir comment les hommes de Massimiliano Allegri allaient négocier la vie sans Pogba. Mais ce samedi soir, le vers de Lamartine se prêtait plutôt aux Florentins : privés de leur meneur de jeu reculé, Borja Valero (blessé lors du dernier match amical). Du génie, la Viola en manquera cruellement de la première à la dernière minute. Plus pressants, les Juventini imposent leur jeu. Comme sur cette combinaison entre Dybala et Daniel Alves qui aboutit à une frappe dangereuse de l'Argentin à la demi-heure de jeu. Ça fait alors sept tirs à zéro pour la Vieille Dame. Et la huitième sera la bonne : Chiellini centre pour Khedira, lancé pleine balle, qui claque une tête imparable (1-0, 37e). Logiquement, la Juve prend les devants.

Pipita à la rescousse


La Juve file tranquillement vers un premier succès ? C'est le scénario qui se dessine jusqu'à la première réelle occasion adverse. Sur le premier corner de la Fio, la patte gauche de Bernardeschi trouve Kalinić au second poteau. L'ancien attaquant du Dnipro devance Alex Sandro dans les airs et trompe Gigi Buffon sur sa droite (1-1, 69e). Ce qui aurait pu donner un coup de bambou derrière la tête des Juventini allait au contraire les rebooster. Entré en jeu peu avant l'égalisation,…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant