High yield: les défauts ont augmenté l'an dernier en Europe

le
0
(NEWSManagers.com) - L'an dernier en Europe, deux fois plus d'entreprises ont fait défaut sur leur dette qu'en 2011. Huit sociétés notées ont connu un incident de ce type, contre quatre l'année précédente, selon la dernière étude annuelle de Standard & Poor's qui estime que l'Europe reste une source d'incertitude pour les investisseurs. Au total, l'agence dénombre neuf défaillances, l'entreprise britannique Hibu ayant fait défaut deux fois, en janvier et en octobre. Dans le monde, S&P a recensé 84 défauts l'année dernière, contre 83 en 2010 et 53 en 2011.

En Europe, le montant de dette concerné par un défaut a ainsi atteint 19,7 milliards de dollars, contre seulement 5 milliards en 2011, mais 38,7 milliards en 2009. La dégradation de la conjoncture a compliqué la situation des entreprises notées, mais on est encore loin des scores atteints juste après la chute de Lehman Brothers (20 défauts en 2009).

Le taux de défaut des entreprises en Europe notées en catégorie spéculative a augmenté, passant de 1,57 % en 2011 à 2,22 % en 2012, mais il reste loin des 7,68 % de 2009 et demeure inférieur aux taux de défaut observés aux Etats-Unis (2,59 %) et dans les pays émergents (2,44 %). Pour l'ensemble des entreprises, le taux de défaut en Europe a augmenté l'an dernier à 0,59%, contre 0,35% en 2011 et 0,18% en 2010 mais 1,42% en 2009.

A noter enfin que le poids des émetteurs de dette " high yield " ne cesse d'augmenter, à 31,3% fin 2012 contre 26,4% fin 2011 et 21,9% fin 2010. Et la tendance reste orientée à la hausse. Sur 141 entreprises nouvellement notées, près de 33 % l'ont été en catégorie spéculative.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant