High-tech : s'équiper pour une rentrée 2.0

le
0
High-tech : s'équiper pour une rentrée 2.0
High-tech : s'équiper pour une rentrée 2.0

Finies les vacances, il est temps de retrouver le chemin de l'école, du travail, voire même de débuter une nouvelle saison d'activités sportives ou culturelles. Une fois de plus les smartphones et autres gadgets high-tech viennent contribuer à rendre la reprise plus facile pour les sportifs, les étudiants ou les lycéens comme les ménagères. Le Parisien.fr a sélectionné des produits grand public et des applications incontournables pour bien aborder cette rentrée 2013 pleine de défis en tout genres.

La montre intelligente Pebble

C'est la smartwatch (montre intelligente) dont toute la planète high-tech parle. Née d'une campagne de financement participatif sur Kickstarter (10 millions d'euros levés en pré-commandes depuis avril 2012), cette montre élégante a été l'une des premières smartwatchs à arriver sur le marché avant que les grands du secteur, Samsung et Apple en tête, ne lancent leurs versions.

La Pebble («galet» en VF) fonctionne grâce à quatre boutons et permet de contrôler l'activité de son smartphone iOS et Androïd à distance via le Bluetooth. Toutes vos alertes, SMS, emails ou appels apparaissent directement à votre poignet. Plus besoin de chercher son téléphone au fond de son sac ou de sa poche pour baisser le volume de la musique ou consulter ses emails. Même si l'écran n'est pas tactile, il s'affiche comme une liseuse et est automatiquement rétroéclairé en l'absence de lumière. Facilement rechargeable par USB, la Pebble a une autonomie de sept jours. Le plus emballant ? Ses créateurs ont ouvert son code de programmation aux développeurs qui vont mettre en ligne des applications et des fonctionnalités au fur et à mesure.

> Pebble smartwatch (Etats-Unis), 229 euros, en exclusivité française chez La Montre Bleue.

Le surligneur numérique IRISPen 7

Des générations d'étudiants en ont rêvé. Ce stylo scanner numérise facilement des lignes de textes (journaux, livres et archives) en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant