High-tech: LDLC.com passe d'Internet aux magasins

le
0
Après avoir confirmé sa rentabilité sur la Toile, le site de produits high-tech compte ouvrir 40 boutiques en cinq ans, via des franchisés. Un pari, alors que ses grands concurrents (Pixmania, Surcouf...) ont échoué dans cette tentative.

À l'heure où les e-commerçants généralistes peinent à trouver un business-model rentable, le spécialiste de la hi-fi et de l'informatique LDLC a trouvé la formule magique pour gagner de l'argent sur la toile. Hier, le groupe chouchou des férus d'informatique grâce à son site vitrine LDLC.com, a publié un résultat opérationnel courant au titre de son premier semestre en hausse de 50,5 %, à 3,07 millions d'euros. Le chiffre d'affaires à quant à lui progressé de 17,4 %, à 106,75 millions.

Rester spécialisé sur son coeur de métier

L.../ppa class=Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant