High Tech: entente Chine-USA sur des exemptions douanières

le
0
High Tech: entente Chine-USA sur des exemptions douanières
High Tech: entente Chine-USA sur des exemptions douanières

La Chine et les Etats-Unis "se sont entendus" pour une levée des droits de douane sur une vaste gamme de produits dans les technologies de l'information, des consoles de jeux vidéo aux systèmes GPS, dans le cadre d'un accord de l'OMC.Cette entente sino-américaine pourrait "contribuer à conclure rapidement" des négociations destinées à étendre un accord conclu il y a 17 ans par l'Organisation mondiale du commerce (OMC), a indiqué le président Barack Obama en visite à Pékin pour le sommet de l'Asie-Pacifique.L'Accord de Genève sur les Technologies de l'information (ATI) --premier grand accord multilatéral adopté sous l'égide de l'OMC pour des levées de barrières douanières-- était entré en vigueur en 1997.Des négociations pour l'étendre à de nouvelles gammes de produits et de technologie avaient été entamées en 2012, mais sont suspendues depuis novembre 2013 en raison de différends entre Pékin et Washington.La Chine, notamment, se montrait désireuse de protéger son industrie de production de semi-conducteurs, selon plusieurs médias financiers.L'"entente sur un accord bilatéral" entre les deux premières économies mondiales, entérinée lundi soir en marge du sommet de l'Asie-Pacifique, devrait "ouvrir la voie à une reprise et conclusion rapide" des discussions sur l'ATI, a assuré la présidence américaine dans un communiqué.Une extension de l'ATI conduirait "à réduire à zéro plus de 200 tarifs douaniers" et pourrait gonfler le Produit intérieur brut (PIB) mondial de 190 milliards de dollars par an, a précisé la Maison Blanche.Pour Michael Froman, haut représentant américain au Commerce, il s'agit d'"une percée" qui entraînera des levées de droits de douanes dans les échanges de biens de haute technologie entre 54 économies."La dernière fois que l'OMC s'est mise d'accord pour supprimer des barrières douanières dans les technologies de l'information, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant