Hidalgo, Dati, Jouanno : des femmes à l'assaut de Paris

le
0
La capitale pourrait voir s'affronter, à droite et à gauche, des candidates en 2014.

La bataille des municipales est lancée dans la capitale. Et, pour l'instant, les duels se déclinent au féminin. Entre la droite et la gauche, comme au sein de l'UMP... Dauphine officieuse de Bertrand Delanoë depuis plus de deux ans déjà, la socialiste Anne Hidalgo dégaine la première, mercredi matin. Et preuve d'une certaine audace en matière de communication politique, c'est depuis un bric-à-brac - situé dans le XIXe arrondissement de Paris - que la première adjointe socialiste va annoncer qu'elle est candidate à la succession de celui qui n'est jamais revenu sur son refus de cumuler dans le temps plus de deux mandats. Dans un entretien au Parisien à paraître mardi, sous le titre «Pourquoi j'y vais», Anne Hidalgo explique cette entrée en lice près de deux ans avant le scrutin par son souhait de «prendre le temps d'aller à la rencontre des Parisiens pour élaborer un projet avec eux. On n'est plus à une époque où les politiques concoctaient des programmes da

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant