Hi-Media : Reprise de l’activité publicitaire et amélioration significative de la rentabilité après le point bas constaté au S2 2012

le
0

Hi-Media : Reprise de l’activité publicitaire et amélioration significative de la rentabilité après le point bas constaté au S2 2012

 

§  Retour à la croissance de la publicité grâce au succès des nouvelles offres publicitaires

§  Progression de la monétique et lancement de la plateforme HiPay TPP

§  Marge brute de 34,1 M€ (+9% vs. S2 2012) à niveau d’activité comparable

§  Résultat opérationnel courant de 4,4 M€ (+28% vs. S2 2012)

 

Paris, le 29 août 2013, 7h45 – Le Groupe Hi-Media (code ISIN : FR0000075988 - HIM, HIM.FR), leader européen de la monétisation d'audience sur Internet, annonce ses résultats du premier semestre 2013.

Principales données consolidées

 

Données en millions d’euros

S1 2013

S2 2012

S1 2012

     

 

Chiffre d'affaires

93,1

93,9

100,8

Marge brute

34,1

31,2

35,7

     

 

Résultat opérationnel courant[1]

4,4

3,4

6,7

Valorisation des stocks options et actions gratuites

-0,3

-0,3

-0,3

Autres produits et charges non courants

-0,4

-1,1

0,7

Résultat opérationnel

3,7

1,9

7,1

 

 

 

 

Résultat financier

-0,6

-1,0

-1,0

Quote-part dans les résultats des SME

-

-0,3

-0,3

Résultat avant impôt

3,0

0,7

5,8

Résultat net des sociétés consolidées

2,2

0,5

5,5

Compte de résultat, tableau de financement et bilan consolidé figurent en annexe au présent communiqué

 

Commentant les résultats du premier semestre 2013, Cyril Zimmermann, fondateur et Président Directeur Général du Groupe Hi-Media, déclare : « Malgré un mois de mai difficile, le premier semestre confirme la bonne orientation de l’activité du Groupe qui, dans un contexte économique morose, s’accompagne d’une amélioration sensible des marges. En effet, dans un marché publicitaire toujours en décroissance en Europe, le groupe enregistre une hausse de 3% de son chiffre d’affaires grâce à la pertinence et à la montée en puissance de ses nouvelles offres (RTB, Vidéo, Mobile, Opérations spéciales). Dans le paiement, le dynamisme de la monétique se confirme et le très bon accueil de la nouvelle plateforme de paiement HiPay TPP ouvre de bonnes perspectives pour la fin d’année».

 

 

 

ANALYSE DE L’ACTIVITE

 

Dans un contexte de marché qui reste morose, le Groupe, conformément à son plan de marche, enregistre une stabilisation de son chiffre d’affaires consolidé par rapport au second semestre 2012, à 93,1 millions d’euros, grâce notamment à la reprise de son activité publicitaire.

 

  • HiMedia
 

S1 2013

S2 2012

S1 2012

Chiffre d’affaires (M€)²

45,0

43,7

44,4

Marge brute (M€)²

21,3

19,5

21,0

² Selon les normes comptables internationales IFRS, la société comptabilise dans certains cas le volume brut des ventes d’espace publicitaire et dans d’autres cas elle comptabilise la marge brute dégagée par la vente d’espace (notamment en Suède et sur les sites propriétaires du Groupe)

 

Au 30 juin 2013, l’activité publicitaire s’établit à 45,0 millions d’euros en hausse de 3% par rapport au second semestre 2012 alors que le marché publicitaire en Europe continue de se dégrader, notamment dans les pays du sud.

Cette performance est le fruit de la mobilisation des équipes, de la mise en œuvre de technologies et de savoir-faire dédiés, et du déploiement en cours des nouvelles offres dans l’ensemble des pays où le Groupe est présent. L’Ad-Exchange (RTB), la vidéo, le mobile et les opérations spéciales représentent désormais 40% de l’activité publicitaire du Groupe contre 25% un an plus tôt.

Le Groupe est donc idéalement positionné pour profiter de ce changement structurel de marché en attendant une reprise claire et durable des investissements publicitaires dans leur globalité.

 

  • HiPay
 

S1 2013

S2 2012

S1 2012

Volume de transactions (M€)

219

198

207

Chiffres d’affaires (M€)³

48,0

 


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant