Hezbollah-Décès d'un commandant dans une frappe israélienne

le , mis à jour à 06:14
0
 (Corrige la source annonçant les circonstances de la mort, dans 
des frappes isréliennes) 
    BEYROUTH, 13 mai (Reuters) - Le Hezbollah libanais a annoncé 
vendredi la mort de l'un de ses commandants, Moustafa 
Badreddine, et la chaîne de télévision libanaise al Mayadine 
affirme qu'il a été tué par une frappe aérienne israélienne à la 
frontière entre le Liban et la Syrie. 
    "Il a participé à la plupart des opérations de la résistance 
islamique depuis 1982", annonce le parti chiite dans un 
communiqué, en référence à sa date de création en 1982. Moustafa 
Badreddine a été tué mardi soir, précise le texte. 
    Badreddine, qui était sous le coup de sanctions américaines, 
était le beau-frère du commandant militaire du groupe, décédé, 
Imad Moughniyah. Il a été inculpé par le Tribunal spécial pour 
le Liban de l'Onu, dans le procès sur l'assassinat en 2005 de 
l'homme d'affaires et ancien chef du gouvernement Rafic Hariri. 
 
 (Tom Perry; Julie Carriat pour le service français, édité par 
Danielle Rouquié) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant