Hewlett-Packard - Hausse surprise du CA grâce aux PC

le
0

* Un C.A. porté par les ventes de PC * Le groupe a resserré sa fourchette de prévisions annuelles * HP peut faire des acquisitions si nécessaire - DG * Le titre recule de 0,8% en après-Bourse (Actualisé avec déclarations de la directrice générale) par Edwin Chan SAN FRANCISCO, 20 août (Reuters) - Hewlett-Packard HPQ.N a, contre toute attente, annoncé mercredi une hausse de son chiffre d'affaires trimestriel à la faveur d'une hausse de 12% des ventes de la division micro-ordinateurs du géant informatique américain. Le chiffre d'affaires sur les trois mois à fin juillet, troisième trimestre de l'exercice fiscal 2013-2014, ont augmenté de 1%, à 27,6 milliards de dollars contre 27,2 milliards il y a un an. Les analystes financiers avaient anticipé 27,01 milliards, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. Hewlett-Packard est en pleine phase de restructuration, en vue à la fois de réduire ses coûts et de se positionner sur des activités dégageant des marges plus élevées, telles les infrastructures informatiques. L'idée est de d'être moins dépendant de la vente de micro-ordinateurs et de se renforcer dans les serveurs, le stockage de données et les réseaux pour entreprises. Meg Whitman, directrice générale de Hewlett-Packard, a mis la bonne tenue de la vente des ordinateurs sur la compte de la nécessité ressentie par les particuliers et les entreprises de renouveler des machines vieillissantes. Elle s'est félicitée de la hausse de 2% du chiffre d'affaires à 6,9 milliards de dollars de la division enterprises, celle qui regroupe les serveurs, le stockage de données et les réseaux pour clients professionnels. "Il s'agit d'une reprise d'une activité qui était en déclin", a déclaré Meg Whitman dans le cadre d'un entretien, relevant en particulier la hausse de 9% des ventes de serveurs. Selon elle, Hewlett-Packard a bénéficié des incertitudes des clients après qu'IBM IBM.N a cédé ses serveurs d'entrée de gamme à Lenovo 0992.HK . "Nous avons été en mesure de tirer parti de ces incertitudes et nos gains de contrats sont en hausse face à IBM", a dit Meg Whitman. En mai, le groupe a annoncé 16.000 réductions de postes supplémentaires en plus des 34.000 déjà prévus. ID:nL6N0O860V Le bénéfice net hors élément exceptionnels est ressorti est ressorti en hausse de 3%, à 1,7 milliard de dollars, soit 0,89 dollar par action, niveau conforme au consensus. Le groupe a toutefois resserré sa fourchette de prévisions pour l'ensemble de l'exercice, à 3,70-3,74 dollars par action, contre 3,63-3,75 dollars précédemment. Dans des échanges d'après-Bourse, le titre Hewlett-Packard reculait de 0,8%. Meg Whitman a dit que le groupe passait en revue sa division logiciels - pesant quatre milliards de dollars - au vu de la mue du secteur vers des logiciels conçus à partir d'internet, "l'informatique dans les nuages" (cloud computing). Elle a également souligné que l'entreprise, avec une trésorerie de 4,7 milliards de dollars, pouvait procéder à des acquisitions si nécessaire. (Benoît Van Overstraeten pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant