Heurts entre Séléka et casques bleus samedi en Centrafrique

le
0

BANGUI, 11 octobre (Reuters) - Des soldats français et des casques bleus de l'Onu ont stoppé samedi dans la ville de Sibut, à 180 km au nord-est de Bangui, des rebelles de la Séléka qui voulaient marcher sur la capitale centrafricaine, a annoncé dimanche un porte-parole du gouvernement, Dominique Saïd Paguindji. Des affrontements ont éclaté lorsque les rebelles, majoritairement musulmans, ont rejeté un ultimatum qui leur enjoignait de renoncer à leur marche sur Bangui. On ignore le bilan de ces heurts. (Crispin Dembassa-Kette, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant