Heurts entre policiers et opposants à Notre-Dame-des-Landes

le
0
HEURTS AUX ABORDS DU SITE DE CONSTRUCTION DE L'AÉROPORT DE NOTRE-DAME-DES-LANDES
HEURTS AUX ABORDS DU SITE DE CONSTRUCTION DE L'AÉROPORT DE NOTRE-DAME-DES-LANDES

NOTRE-DAME-DES-LANDES, Loire-Atlantique (Reuters) - Trois policiers et un manifestant ont été blessés lundi dans des heurts entre forces de l'ordre et opposants au projet de construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes près de Nantes, a-t-on appris de source policière.

Les heurts ont éclaté vers 07h00 au niveau du Chemin de Suez qui mène à la Châtaigneraie, lieu de rassemblement des opposants au projet.

Les manifestants ont jeté des bouteilles et des cocktails molotov sur les forces de l'ordre déployées sur place qui ont fait usage en retour de gaz lacrymogène et de grenades assourdissantes.

Un gendarme, brûlé superficiellement par un cocktail molotov, et un manifestant touché au visage ont été conduits à l'hôpital. Deux autres gendarmes ont été légèrement blessés.

Le projet de construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, porté par le Premier ministre et ancien maire de Nantes Jean-Marc Ayrault, a donné lieu à des affrontements parfois violents ces derniers mois sur le site du futur aéroport.

Jean-Marc Ayrault a réaffirmé la semaine dernière sa volonté de construire l'aéroport toute en promettant que le projet serait amendé pour tenir compte des critiques des rapports commandés pour apaiser la contestation sur le terrain.

Le rapport de la commission de dialogue remis au gouvernement la semaine dernière confirme la nécessité d'un nouvel aéroport tout en émettant des réserves sur l'argumentaire du projet.

Jérôme Jolivet, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant