Heurts entre policiers et manifestants à Djakarta, des blessés

le
0

DJAKARTA, 20 août (Reuters) - Des habitants menacés d'expulsion d'un quartier sujet aux inondations à Djakarta, la capitale indonésienne, ont affronté jeudi les forces de police, qui ont eu recours aux gaz lacrymogènes et aux canons à eau pour tenter de les disperser. Plusieurs personnes ont été blessées dans ces heurts, ont rapporté les médias. On ignore pour l'instant s'il y a eu des arrestations. Les litiges fonciers sont monnaie courante en Indonésie, où les projets de l'Etat et d'entreprises d'acquérir et de faire évacuer certaines zones sont souvent contrecarrés par le flou qui règne en matière de cadastre. Les derniers heurts en date ont été déclenchés par la volonté du gouverneur de Djakarta, Basuki "Ahok" Tjahaja Purnama, de faire évacuer des squatters et de démolir des habitations le long des berges de la rivière Ciliwung, dans le secteur de Kampung Pulo, régulièrement inondé à la période de la mousson. (Fergus Jensen; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant