Heurts entre police et manifestants à Athènes

le
0
    ATHENES, 6 décembre (Reuters) - Des affrontements ont opposé 
dimanche la police antiémeute grecque à des manifestants dans 
les rues d'Athènes, à l'occasion du septième anniversaire de la 
mort d'un adolescent tué par les forces de l'ordre.  
    La mort d'Alexandros Grigoropoulos, 15 ans, tué par balle le 
6 décembre 2008, avait provoqué plusieurs jours d'émeutes, les 
violences les plus graves dans la capitale grecque depuis de 
nombreuses années. La marche en sa mémoire attire chaque année 
plusieurs milliers de militants. 
    Les violences ont éclaté à l'issue d'un défilé pacifique 
dans le centre d'Athènes. Des manifestants, certains cagoulés, 
ont jeté des cocktails incendiaires, des briques et des morceaux 
de marbre sur la police qui a répondu à coups de gaz lacrymogène 
et de grenades assourdissantes.  
    Quelque 6.000 policiers étaient déployés dans la capitale, 
survolée par un hélicoptère. Au moins 18 personnes ont été 
interpellées, a déclaré une source policière. 
 
 (Renee Maltezou; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant